Il n’est pas toujours facile pour une femme de s’insérer dans un milieu professionnel dominé par les hommes. Les studios Pixar ont choisi de s’inspirer de cette situation connue ou subie par de nombreuses femmes dans leur court-métrage sorti en 2019 : Purl.
Purl, une pelote de laine rose, fait son premier jour au sein de l’entreprise « B.R.O. Capital », composée uniquement d’hommes. Le nom déjà très masculin de la société reflète la mentalité de ses employés, qui dénigrent et ignorent leur nouvelle recrue, car différente et féminine.

La réalisatrice Kristen Lester dit s’être « fondée sur [son] expérience dans l’animation ». Elle avoue lors de son premier emploi avoir été la seule femme, et pour s’intégrer avoir dû adapter son comportement à celui des hommes de ses équipes. Kristen Lester a dû ainsi mettre en retrait sa féminité et se « masculiniser » pour que le travail se passe bien. Ce n’est qu’une fois arrivée chez Pixar, intégrée à une équipe de mixte qu’elle a pu pleinement s’épanouir en assumant sa personnalité.

C’est exactement ce qui se passe dans le court-métrage, Purl étant une pelotte de laine, elle peut se transformer et s’adapter à ce milieu masculin. (Ce qu’elle fait en se tricotant un costume d’homme). Ses collègues découvrent alors les compétences et qualités de Purl en matière de finances, qui réalise de très bons résultats, meilleurs que ceux des hommes.Enfin acceptée, arrive alors une autre pelote de laine, aussitôt ignorée par l’équipe. Seule Purl décide de l’intégrer. Par ce geste, elle ouvre la voie à une redéfinition du travail d’équipe au sein de l’entreprise, le court-métrage s’achevant sur une vision de B.R.O. Capital, milieu de la finance qui paraissait alors réservé aux hommes, montrant que féminité et masculinité cohabitent en harmonie.

Ainsi, par ce personnage rose Pixar met en lumière la difficulté des femmes à s’intégrer au sein d’équipes 100% composées d’hommes et les nombreux changements à apporter dans l’organisation des entreprises.

Lien du court-métrage : https://www.youtube.com/watch?v=B6uuIHpFkuo

Bruna Boudier